fécal


fécal

fécal, ale, aux [ fekal, o ] adj.
• 1503; du lat. fæx, fæcis « lie, excrément »
Qui a rapport aux fèces, aux excréments. Les matières fécales. excrément, fèces, selle.

fécal, fécale, fécaux adjectif (latin faex, faecis, excrément) Relatif aux fèces. ● fécal, fécale, fécaux (expressions) adjectif (latin faex, faecis, excrément) Matières fécales, synonyme de fèces. ● fécal, fécale, fécaux (synonymes) adjectif (latin faex, faecis, excrément) Matières fécales
Synonymes :
- fèces

fécal, ale, aux
adj. Qui a rapport aux fèces. Matières fécales. Péril fécal (les fèces disséminant les germes pathogènes).

⇒FÉCAL, ALE, AUX, adj.
PHYSIOL. Qui a rapport aux fèces, aux excréments humains (ou de certains animaux). Un organisme au dernier point de la débilité ne retient plus ses matières fécales (MONTHERL., Lépreuses, 1939, p. 1383). La diarrhée s'entend d'évacuation de matière fécale à l'état plus ou moins liquide et de forme autre que la normale (GARCIN, Guide vétér., 1944, p. 58). Les mucilages ont la propriété d'absorber une quantité d'eau importante et d'augmenter le bol fécal (QUILLET Méd. 1965, p. 132) :
... Rimbaud, l'amant de Verlaine, ce glorieux de l'abomination, de la dégoûtation, qui arrivait au café et se couchant, la tête sur le marbre d'une table, criait tout haut : « Je suis tué, je suis mort. X m'a enculé toute la nuit, ... Je ne puis plus retenir ma matière fécale. »
GONCOURT, Journal, 1886, p. 564.
REM. 1. Fécaloïde, adj. Qui a l'aspect ou l'odeur des matières fécales. La gangrène s'étend de proche en proche et l'haleine devient d'une fétidité horrible, fécaloïde (Teissier, Duvoir ds Nouv. Traité Méd., fasc. 2, 1928, p. 41). Vomissements fécaloïdes. Rejet par la bouche du contenu intestinal. Les symptômes de la péritonite généralisée : (...) des vomissements (...) fécaloïdes (Widal, Lemierre, Abrami, ds Nouv. Traité Méd., fasc. 3, 1927, p. 119). 2. Fécalome, subst. masc. Accumulation importante de matières fécales durcies obstruant l'intestin. Les fécalomes sont faits de matières demi-molles, pâteuses agglomérées ou au contraire desséchées d'une extrême dureté qui dilatent l'intestin et gênent leur progression (QUILLET Méd. 1965, p. 132).
Prononc. et Orth. :[fekal], masc. plur. [-o]. Ds Ac. 1694-1835, au fém.; ds Ac. 1878 et 1932 aux 2 genres. Étymol. et Hist. [1370-1478 fetal (erreur de transcription) ds SIGURS, p. 6060] 1478 (Le Guidon en françois, trad. par N. Panis, § 24, ibid., p. 516 : matieres fecales). Dér. du rad. du lat. faex, faecis, v. fèces; suff. -al. Fréq. abs. littér. :23.

fécal, ale, aux [fekal, o] adj.
ÉTYM. 1503; dér. du lat. fæx, fæcis « lie, excréments ».
Qui a rapport aux fèces, aux excréments humains. Excrémentiel. || Substances fécales. || Résidus fécaux. || Les matières fécales ( Excrément, fèces) séjournent dans le côlon (cit.) avant leur expulsion par l'anus. || Bol (2. Bol) fécal.
0 (Les substances contenues dans l'intestin) qui résistent à la résorption (…) vont former le bol fécal (…) Il (le bol fécal) est en fait composé : 1o des résidus non digérés des divers aliments ingérés; 2o des résidus des sécrétions intestinales, y compris les résidus biliaires; 3o de cadavres microbiens et de microbes vivants.
R. Fabre et G. Rougier, Physiologie médicale, p. 280.
COMP. Fécaloïde, fécalome. — (Du lat. fæx). V. Défécation, déféquer.

Encyclopédie Universelle. 2012.